25/11/2003

Wake up! Time to die!

Remix d'un dialogue de mon film préféré "Blade Runner" en france 2003
- Vous êtes dans un pays collectiviste, marchant soudain....
- Lequel?
- Pardon?
- Quel pays colectiviste?
- Aucune importance c'est purement hypothétique
- Pourquoi serais-je dans un pays collectiviste?
- Peut-être vous en avez marre, peut-être voulez-vous quitter la société capitaliste de consommation. Peu importe. Vous êtes dans un pays collectiviste, en train de marcher, soudain vous baissez les yeux et vous voyez un socialiste, Leon, il rampe vers vous.
- Qu'est-ce qu'un socialiste?
- Vous savez ce qu'est un voleur et un menteur?
- Sur
- C'est pareil, alors vous renversez le socialiste sur son dos, Léon
- Est-ce vos questions Mr Holden? ou quelqu'un les écrit pour vous
- Le socialiste est sur le dos, son ventre cuisant dans la chaleur, agitant ses pates pour se retourner, mais il n'arrive pas, pas sans votre aide Leon mais vous ne l'aider pas.
- Qu'entendez vous par "je ne l'aide pas"?
- J'entends: vosu ne l'aider pas, vous ne payez pas vos impots, Leon. Pourquoi Leon ? -- je ne l'aide pas car je refuse de payer des impôts qui ne sont que du vol, je refuse de payer pour des polticiens corrompus et encore plus pour faciliter la paresse.
Musique?
L'OST de Blade Runner par Vangelis



18:40 Écrit par Mobius | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/11/2003

World at War /Winds of Change

World at War

Notre monde est en guerre, ca ne fait plus de doute, les attaques contre les juifs et les anglais à istanbul font craindre le pire. Premièrement on voit que ces mouvements islamistes, sont les ennemis des musulmans: leurs attaques ont tués plus de musulman que d'"infidèles".  Les mouvements kemalistes vont pouvoir s'en donner à coeur joie.

un dirigeant américain, un "faucon" comme les appellent nos médias à aoué que la guerre en Irak était illégale. Oui si l'on veut, personellement, je m'en fous, les américains ont libéré un peuple d'un tyran sanguinaire. Les évènements de maintenant montre que si Chirac n'a pas voulu s'engager dans la guerre, c'était vraiment pour éviter que ca pête chez nous:  il a voulu protéger ses concitoyens ou plutot a-t-il voulu récupérer l'électorat musulman des banlieues en mordant sur les plates bandes de la gauche?

Ceci m'amène à mon second sujet: Winds of change (chanson des Scorpions si il est besoin de le rappeler)

Le virage socialiste (et certainement pas "ultra-néo-libéralo-réactionnaires comme veulent nous le faire croire les altermarxistes) de Chirac va permettre à l'UMP de se prendre un déculotée profonde: l'électoral traditionnel des partis de droite: vieux, petits commerçants, réactionnaires ;) .... vont se sentir trahis par chirac et vont voter aux régionales pour qui? bah FN, ca promet plein de trilatérales, l'UMP va en chier.... Sans compter sur l'alliance des alter-marxistes anti-mondialistes français qui va couler la gauche. des droles de temps sont à venir.....

Pas de nouveau cd mais je réécoute "Ainsi parlait Zarathoustra" de Strauss

 

19:18 Écrit par Mobius | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/11/2003

L'enfermement sectaire: Black métal et Altermarxisme

Jennifer Garner, aucun rapport, mais qu'est-ce qu'elle est mimi

Eh oui, j'écoute du Black métal, beaucoup même mais je ne suis pas intoxiqué avec, j'écoute du Jazz, du Classique et de la J-pop. Pourtant en matière de musique sectaire on peut faire difficilement pire que le Black métal : le moindre groupe qui commence à connaître le succès est immédiatement taxé de mainstream et est empalé en place publique. Un exemple ? : Cradle of Filth groupe de Black métal le plus connu, ils se font conspuer par la presse spécialisée : trop grand public, même des groupes comme Emperor et Marduk qui sont maintenant relativement connu se font huer car c'est de la "musique de wimps" comme dirait les fans de ManoWar. Par contre vous pouvez être sur que le groupe de Black métal le plus obscur qui soit sera défendu par ce que c'est du vrai : exemple: Absurd (l'allemand) et sa démo Asgardrei : Parce que le son est pourri et qu'ils sont extrêmes (ce groupe est notoirement antisémite) sera défendu un minimum car ils sonnent "vrai" alors que musicalement on dirait un groupe de punk qui éructe en allemand avec la distorsion au maximum. Or c'est justement pour ca que ces gens qui se proclament anti-mainstream le deviennent : l'anti-mainstream est maintenant la règle. Funny isn't it?.

Les Djeuns qui écoutait de la pop refusent maintenant de l'assumer, il leurs faut de la musique de rebelle : alors on prend des groupes de métal respectable qui prone un "fuck the capitalism" salvatoire, oui attention juste des groupes rebelles Politiquement Correct : hors de question de prendre Krystallnacht (on Elitism And War) groupe de Black Métal NS mais qui se rachète par sa musique de bon niveau ou Légion 88 groupe de musique Skinhead français, musicalement odieusement pourri (franchement c'est inaudible, avec l'idéologie puante qui plus est), à coté les TotenHosen sonne comme Yo- Yoma.

J'écoute du Métal "pop" (Evanescence, Lacuna Coil) comme j'écoute du metal "dur" (Misanthrope et Dark Funeral ). Si jamais l'un de ces derniers groupes devient célèbre, je ne m'amuserais pas à le dénigrer : ils font de la bonne musique que j'apprécie, pourquoi ne pourrait-il pas accéder à la reconnaissance ?

Où veux-je en venir : L'altermarxisme est l'équivalent politique de ce mouvement de Rébellion Politiquement Correcte Officielle : Que ce soit pour le conflit israelo-palestinien, l'anti-mondialisation ou une autre cause à la mode : Ces gens refusent de voir que ce sont eux les personnes mainstream, ils sont persuadés d'être des rebelles et que les médias sont contre eux. Pourtant on ne parle d'eux dans les journaux, personnellement si je me contentais des JT des chaînes françaises, je ne saurais jamais qu'elle décision prennent les politiques de mon pays, par contre sur l'Alter Sommet Citoyen "qu’on n'est pas récupérable sur le fric du contribuable" je pourrais savoir qui y participait, et le programme heure par heure des festivités. Pourtant c'est gens sont persuadés d'être persécutés. En plus ce sont des rebelles "hypes", je suis rebelle mais en H&M et GAP avec mon no-logo et ma R5 "bobo approved". Mention Spéciale pour Damien Saez, étron visuel rebelle conformiste

Franchement je ne suis pas un "rebelle" : j'aime l'ordre, je ne fume rien, je n'ai pas honte d'écouter des groupes "mainstreams" et je m'en fous je garde mon individualité, je refuse TOUT embrigadement, et certainement pas celui de rébellion téléguidée par des vieux croûtons ou des jeunes abrutis/Stalinistes qui rêvent d'un "Grand Soir" ou d'un futur néo-baba-cool. J'ai prévu de vivre dans le futur de Blade Runner et il est hors de question de laisser les troglo-socialiks saboter notre avenir Cyber-Punk qui s'annonce.

J'ai du nippon à étudier, je vous laisse, ce soir j'écoute le Shamisen dAgatsuma


20:49 Écrit par Mobius | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |